Rechercher
  • Admin

"MAINA" film documentaire

Un film documentaire en court de production. Co-réalisé avec Sabina Hourcade.



Depuis 2 ans, nous suivons Maina, une bergère sans terre.

Maina est une bergère à part dans le monde paysan. Elle a choisi de traire ses brebis et faire son fromage à la main.

La trentaine, une silhouette filiforme et la boule à zéro, elle mène son exploitation comme elle l'entend sans se laisser influencer par la norme. Mais, malgré ce choix de vie radical, Maina est à un moment charnière de sa vie. Après six ans comme bergère sans terre, elle n’en peut plus. Bergère sans terre signifie que contrairement aux autres bergers, elle ne possède pas de prairie, pas de bergerie, pas de ferme. Elle doit donc louer ses terres à des paysans chaque année. Elle n’est jamais chez elle et déménage tous les hivers. Surtout, elle est frustrée de ne pas pouvoir tout décider comme elle le veut. La liberté que lui procure le statut de bergère sans terre est aujourd'hui une entrave à son projet de vie. Il y a un besoin d’ancrage chez Maina qui se fait ressentir.


Dans son combat pour une agriculture paysanne, elle se lance donc aujourd’hui un nouveau défi : celui de s’installer définitivement dans sa propre ferme. Finie sa condition de bergère nomade et précaire. La décision est prise, dans un an elle ne sera plus bergère sans terre.


A travers ce film, nous souhaitons raconter le cheminement de Maina. En immersion dans son quotidien nous suivons son évolution au cours des saisons, sa rencontre avec Rémi trompettiste qui décide de tout quitter pour la suivre dans son projet et la difficulté d’accéder à la terre.


Maina incarne cette génération qui remet en cause le modèle capitaliste, mais avec lequel elle doit pourtant composer pour trouver sa place. Justifier de son mode de travail non mécanisé, son combat pour l’agriculture paysanne, accéder à sa propre ferme, faire accepter son rapport à l'animal, autant d’enjeux qui jalonnent son quotidien. Notre intuition est que cette quête va se heurter à de nombreux obstacles. Mais Maina n’a pas dit son dernier mot.



La difficulté d'accès aux terres agricoles

Aujourd'hui de nombreuses régions de France et du monde sont menacées par la spéculation et l'accaparement des terres agricoles. Au Pays Basque, les terres agricoles sont rares et vendues à des prix trop élevés pour que les paysans locaux puissent s’y installer. Elles perdent leur vocation première au profit de gîtes touristiques et de résidences privées.

Résidence Kirikoteka

Cette année nous avons pu ont participer, avec 6 autres réalisateurs.trices, à la résidence d’écriture Kirikoketa à Irrissarry, pour rédiger notre dossier artistique dans un cadre de travail privilégié et avec l’accompagnement de professionnels comme la scénariste Laurie Bost et la monteuse Myriam Aycaguer. Cette résidence est organisée par Zukugailua, une association qui favorise le développement, la production et la diffusion du cinéma indépendant et en particulier du cinéma en langue basque.


Une soirée de restitution de la résidence aura lieu le 21 avril à Ospitalea (Irrissarry) a partir de 18h30.


Nous sommes également accompagné par Novanima, une société de production indépendante basée en Dordogne qui accompagne des projets de documentaire et des films d'animation depuis 2006.



9 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout